IOLCE

The world wide work

"Toute négligeance suffisament avancée est indiscernable de la malveillance"

Un compte rendu de la conférence d'Ethan Marcotte par NewAdventure.

This is for everyone

cérémonie des JO 2012, this is for eveyone projeté sur les gradins

Le 12 mars 1989, Tim Berners-Lee créa le world wide web, un outil de partage absolument révolutionnaire destiné au monde entier.

Comme un souffle de liberté

Un outil qui en plus d’être révolutionnaire est démocratique puisqu’il est accessible à tous sans aucune condition au préalable. (sauf posséder un ordinateur et une connexion internet). Le partage de données démocratisé était né.

Mais Tim Berners-Lee ne s’imaginait pas que son invention inédite serait utilisée à des fins malveillantes

Le pouvoir du design

Le design est doté d’un super pouvoir : il a la capacité d’exercer de l’influence et de changer le comportement.

Qui dit pouvoir dit abus...

yeux méchants

Cet abus de pouvoir est bien plus présent que ce qu’on ne croit. Bien plus présent dans notre quotidien que ce qu’on ne pourrait imaginer.

Un exemple concret :

Robert Moses, grand architecte new-yorkais du 20ème siècle. Grand architrecte certes, mais surotut rasciste. Et son rascisme s’exprimait dans son design :

Un pont juste assez haut pour laisser passer les voitures et non les bus. Un design exclusif, rasciste. Ce pont ne laissait pas passer les bus, qui transportaient des gens qui n’avaient pas forcément les moyens de se payer une voiture… Des gens pauvres selon Moses.

Et si Robert Moses avait été Web Designer ?

Le web connait aussi des formes d’abus par le design et ce à l’échelle mondiale : Aussi bien au niveau politique que financier, voire même culturel. La toile souffre d’une trop grande liberté et s’est laissée submerger par des personnes qui ont soif de pouvoir.

30 ans après, où en est le web?

On peut constater une chose, internet s’est assombri depuis sa création. Tel un super héros qui retourne sa veste, certaines personnes ont abusé du super pouvoir du design, trop souvent dans le but de faire du profit avec le moins de ressources possiles.

image du personnage harvey dent

Pendant que certains décident de faire des designs exclusifs, qui n’intègrent pas tout le monde, d’autres manigancent et manipulent les utilisateurs à des buts financiers voire même politiques. Le tout via des procédés créés par des pros du web qui en plus d’être malintentionnés, sont souvent illégaux.

Un outil qui était censé être une sorte de libération, un outil acessible à tous, se retrouve utilisé dans le bus de faire de l’argent sur le dos des données personnelles, et bien d’autres manoeuvres à l’insu des utilisateurs.

Le web s'est assombri...

Le web, même avenir que la machine à coudre?

La machine à coudre, une nouvelle technologie qui à l’époque devait faire disparaitre la pauvreté, offrir du travail et du confort chez soi.

Le résultat ? Des énormes usines polluantes, des emplois délocalisés, la surexploitation.

Bientôt, ce ne seront plus que des machines qui auront remplacé le travail de la main de l’homme. La technologie créée par l’être humain a fini par l’exploiter et finalement l’irradier.

Le web subit le même sort.

Les designers travaillent aussi pour l’automatisation. Faire en sorte que ce soit toujours plus facile, que l’utilisateur n’ait plus rien à faire si ce n’est qu’appuyer sur quelques boutons.

C’est pareil pour leur propre travail : construire des outils qui facilitent la vie pour aller toujours plus vite. Des technologies qui comme pour la machine à coudre, finissent par remplacer le travail de l’homme. C’est ce qu’on appelle l’industrialisation et elle a rattrapé le web ainsi que ses travailleurs.

L’outil révolutionnaire et personnel se transforme en usine à profit. Les travailleurs participent en fait activement à la destruction de leur propre emploi. Le pouvoir du design a fini par rattraper l’homme.

Tout comme la machine à coudre.

Les web designers, sauveurs de la toile?

Les web designers, constructeurs actifs du web, ont aujourd’hui la responsabilité d’assurer que le web suive une bonne voie. Ce sont eux qui possèdent ce pouvoir d’influencer le comportement sur le net. Il est important de redonner à cet outil magique l’idéal qu’il avait de base : un partage de données démocratique et non pas une machine à profit au détriment de l’éthique morale.

À ce jour il n’existe pas vraiment d’institution avec des règles et donc personne pour pour les faire respecter. Aucune loi concernant l’utilisation du travail des designers.. Le web est beaucoup trop libre. C’est pour ça qu’il en est là aujourd’hui. Comment remédier à ce problème?

L'union fait la force

poing de force composé de curseur

Exercer le pouvoir a toujours beaucoup plus d’impact en groupe. Seul et isolé, personne n’a vraiment d’impact. Mais réunis, il serait possible d’exercer une influence telle que le web pourrait reprendre son idéal de base. Il n’a pas été créé pour devenir ce qu’il est aujourd’hui.

Pour agir de manière efficace, l’idée d’Ethan Marcoette était de créer un syndicat. Il existe de nombreux syndicats pour tous types de métier, mais rien pour les designers. La création de cette union permettrait de régulariser la situation, d’avoir voix au chapitre sur comment le travail est utilisé et comment l’automatisation le rattrappe. Établir des règles pour protéger le travail et son avenir tout en s’assurant que le web est utilisé à de bonnes fins.

Une union qui exprimerait une solidarité et s’assurer de travailler ensemble tout se protégeant ainsi que l’avenir du web.

L'idée serait de créer un syndicat

Ce qui existe déjà

Solid

logo du projet solid

Tim Berners-Lee, l’inventeur du web, est le premier déçu de l’utilisation de son outil. Voir sa création utilisée à des fins malveillantes l’a poussé à créer un nouvel outil : Solid est donc né. Redonner une maitrise des données personelle et décider quel support en aura l’accès.

Voir le projet

Alliance française des designers

aperçu du site

Une association française a été créée spécialement pour les designers. Tout un guide est a disposition en reprenant un tas d’informations cruciales concernant le métier . Des informations et un groupe qui permettent de travailler dans de bonnes conditions, dans le respect des travailleurs et des utilisateurs.

Voir le site

L'auteur de la conférence

Ethan Marcotte

portrait d'Ethan marcotte

Trouver Ethan Marcotte

Sa conférence Haut de la page